"Software is like sex, it's better when it's free" (Linus Torvalds - Père de Linux) "Software is like sex, it's better when it's free" (Linus Torvalds - Père de Linux)

Règlement général : 2005 - 2006

vendredi 21 octobre 2005.
  • Article 1 : GENERALITES
    • 1.1 : Les compétitions corporatives de volley-ball sont reconnues par la Ligue Francophone Belge des Sports d’Entreprises et de Loisirs (LFBSEL) et par le Groupement Royal Corporatif Provincial Namurois (GRCPN)
  • Article 2 : INSCRIPTIONS ET COTISATIONS
    • 2.1 : Les inscriptions des équipes au championnat seront envoyées au secrétariat. Le dossier d’inscription complet sera rentré à la date et selon les modalités fixées par le Comité. Tout joueur inscrit doit avoir un certificat médical et une licence corporative validée pour la saison. Des documents vierges peuvent être demandés au secrétariat. Il ne sera tenu compte d’aucune inscription par téléphone.
    • 2.2 : Les frais d’inscription sont à verser au numéro de compte 001-2921584-20 de la Section Volley du GRCPN, rue du Piroy, 15 à 5020 Malonne. La somme globale à payer sera fonction du nombre de joueurs repris sur la liste communiquée au secrétariat : le coût d’une affiliation est déterminé chaque année par le Comité et peut varier enter 12 et 25 €.. Il comprend l’inscription et l’assurance contre les accidents. En cours de saison, une équipe peut toujours inscrire un joueur mais ne peut jamais annuler une inscription. Dès la demande d’affiliation rentrée au secrétariat, les frais d’inscription sont dus et devront être acquittés dès réception de la facture, sous peine d’amende (voir liste ci-après).
    • 2.3 : Toute nouvelle équipe qui s’inscrit pour la première fois devra verser une cotisation de 30,00 €.
    • 2.4 : Le Comité se réserve le droit de refuser ou d’exclure des équipes dont les dirigeants ne se seraient pas conformés au règlement ou aux délais prescrits.
  • Article 3 : DROIT DE PARTICIPATION
    • 3.1 : Pour inscrire une équipe, les membres de cette équipe doivent faire partie d’un ensemble homogène, évoluant dans un ESPRIT CORPORATIF (fair play).
    • 3.2 : Tout joueur masculin ou féminin, inscrit dans une équipe fédérée, évoluant dans un série régionale (AIF-VIV) ou nationale, ne peut participer au championnat corporatif en tant que joueur.
    • 3.3 : Tout joueur masculin, inscrit dans une équipe fédérée, évoluant dans la division P1 Messieurs (première ou réserve) ne peut participer au championnat corporatif en tant que joueur sauf s’il a plus de 35 ans au 1° Janvier de la saison en cours. De même, toute joueuse évoluant en P1 Dames ne peut participer au championnat corporatif féminin, sauf si elle a plus de 35 ans. Dans certains cas, une dérogation peut être accordée par le comité.
    • 3.4 : Un même club peut participer au championnat avec plusieurs équipes. La liste des joueurs de chaque équipe sera mentionnée clairement sur un formulaire distinct. Les clubs, qui alignet plusieurs équipes, peuvent permettre à des joueurs de division(s) inférieures(s) de jouer dans un équipe de division supérieure et, ce, 2 fois maximum. Au cours du championnat, un joueur aligné + de 2 fois dans une division supérieure sera considéré comme faisant partie de l’effectif de cette division supérieure. Aucun joueur d’une équipe de division supérieure ne peut jouer dans une équipe de division inférieure, sous peine de forfait et d’amende.Un club qui inscrit plusieurs équipes doit dénommer ses équipes en fonction de leur niveau (par ordre décroissant) càd que l’équipe A doit être la meilleure de l’équipe Z la plus faible ; ces équipes seront réparties dans les différentes divisions suivant leur valeur décroissante. Bien entendu, le premier alinéa de l’article 3.4 reste d’application. Dans une même division, l’échange de joueurs d’une équipe à l’autre est strictement interdit.
    • 3.5 : Lors de l’inscription, le Comité se réserve le droit d’accepter ou de refuser certaines équipes ne répondant pas au règlement. Le Comité reste ouvert à toute proposition en vue d’accepter ou de refuser la participation de tel ou tel joueur ne répondant pas complètement aux differents critères. Une vérification stricte sera effectuée tout au long du championnat concernant le non respect des articles du règlement. Une amenet et/ou un forfait seront appliqués aux équipes reconnues fautives (voir liste des amendes).
  • Article 4 : ATTESTATIONS MEDICALES
    • 4.1 : Comme dans beaucoup de disciplines sportives, notre championnat est soumis à l’obligation de fournir un certificat médical annuel. Ce certificat, attestant l’aptitude du sportif à la pratique du volley, devra rentrer au secrétariat en même temps que les licences corporatives, qui ne seront validées que sous cette condition. Une photocopie de la fiche médicale AIF est valable pour le championnat corporatif (la copie de la vignette de validation AIF n’est pas valable et sera refusée).
  • Article 5 : ASSURANCE
    • 5.1 : Chaque équipe évoluant dans le championnat corporatif est couverte par une assurance "accidents corporels" et "responsabilité civile". Celle-ci a été contractée auprès d’ETHIAS et son n° de police est 45.046.580. Tout renseignement concernant cette assurance peut être obtenu au secrétariat ou auprès de la LFBSEL. Les organisateurs déclinent toute responsabilité en cas d’accident pouvant survenir à ou être provoqué par des participants avant, pendant et après les rencotres.
  • Article 6 : REGLES GENERALES
    • 6.1 : Les rencontres se disputent en 3 sets gagnants de 25 point en marque continue ou tie break est suivant les règles établies par la fédération de Volley-ball et adaptées aux compétitions corporatives. Des explications complémentaires peuvent être demandées au Comité Organisateur.
    • 6.2 : Le classement des équipes s’établit par addition des points, de la manière suivante : match gagné 3/0 ou 3/1 = 3 pts match perdu 0/3 ou 1/3 = 0 pt. match gagné 3/2 = 2pts ; match perdu 2/3 = 1 pt forfait = -1 pt (match perdu 3/0)
    • 6.3 : Si, en fin de championnat, plusieurs équipes (en tête de classement) sont à égalité de points, elles seront départagées selon la formule suivante : sets gagnés/sets perdus, la mieux classée étant celle qui obtiendra le quotient le plus élevé. S’il subsite encore des ex aequo, ils seront départagés par un test-match pour déterminer le champion.
  • Article 7 : FORFAIT
    • 7.1 : Tout forfait, appliqué à une équipe reconnue responsable d’une faute ou d’un manquement, sera sanctionné par :
      -  (1) la perte du match par forfait (-1 point) ;
      -  (2) une amende déterminée par le Comité (voir liste des amendes) ;
      -  (3) le remboursement du prix de la location de la salle de l’équipe lésée si celle-ci en fait la demande ;
      -  (4) le remboursement des frais de déplacement (à concurence de 3 voitures maximum) calculés à 0,25 €/km si l’équipe lésée en fait la demande.
    • 7.2 : Lorsqu’une équipe est déclrée "forfait", une amende est appliquée automatiquement ; après 3 forfaits consécutifs ou non, l’équipe se verra retirée du championnat. Toutefois, le Comité se réserve le droit de juger les cas exeptionnels.
  • Article 8 : REMISE DE RENCONTRES
    • 8.1 : Une remise de match ne peut être qu’exceptionnelle. Elle ne sera accordée par le Comité que pour un motif survenu subitement et concernant directement l’équipe. L’adversaire doit être averti au moins 48 heures avant la date initiale prévue et la demande doit être motivée par écrit au secrétariat également dans les mêmes délais. Le comité donnera son accord s’il estime qu’il n’y a pas d’abus.
    • 8.2 : Bien entendu, si les conditions climatiques ne permettent pas le déplacement dans des conditions de sécurité suffisante, la remise sera accordée.
    • 8.3 : Une fois la remise acceptée, les responsables de chaque équipe communiqueront au secrétariat dans les 8 jours la nouvelle data fixée pour jouer la rencontre.
    • 8.4 : Toute équipe, qui ne respecte pas ces prescriptions, peut être pénalisée d’un forfait.
  • Article 9 : ARBITRAGE
    • 9.1 : Chaque équipe visitée prendra en charge l’arbitrage de ses matches de championnat. L’équipe visitée qui ne peut diriger une rencontre pourra être pénalisée d’une amende ; l’équipe visiteuse ne peut être contrainte de fournir un arbitre. L’absence d’arbitre ne peut entraîner de remise de match. Le comité insiste vivement pour que chaque équipe fasse un sérieux effort de fair play afin que chaque rencontre puisse se dérouler dans les meilleures conditions de jeu : les joueurs sont toujours les premiers à déplorer l’absence d’un arbitre !
    • 9.2 : Si des arbitres officiels dirigent des rencontres corporatives, ils doivent obtenir l’accord de la commission provinciale d’arbitrage. Le secrétariat se charge d’obtenir cet accord pour autant qu’il soit tenu au courant des noms de ces arbitres officiels. Les resonsables d’équipe doivent attirer l’attention de leurs membres sur cette obligation.
    • 9.3 : Toutes les irrégularités et infractions aux règles en vigueur seront mentionnées sur la feuille d’arbitrage, qui sera signée d’abord par les 2 capitaines d’équipe et en dernier lieu par l’abitre. La case "Observations" sur la feuille de match sert à indiquer toutes les irrégularités quant au match : inscription des joueurs, état du terrain, état du matériel, heure du début de match, attitudes des joueurs,...
    • 9.4 : Afin de permettre un contrôle, la carte d’identité et la licence corporative des joueurs doivent pouvoir être montrées à tout officiel qui le demande ; par officiel, on entend les membres du Comité, les arbitres et les capitaines d’équipes.
    • 9.5 : Seuls les joueurs présents à l’heure du début de la rencontre peuvent entamer le match. Le joueur arrivant en cours de match ne pourra jouer qu’à partir du set suivant son arrivée, et après avoir procédé à son inscription sur la feuille de match entre deux sets. Vérifiez toujours si tous les joueurs sont montionnés sur la feuille. Pour rappel, seuls les joueurs présents au match figurent sur la feuille de match. Pour les équipes qui ont préalablement inscrits leurs joueurs sur la feuille, tous les joueurs absents doivent être barrés.
  • Article 10 : RESULTATS DES RENCONTRES
    • 10.1 : Chaque équipe visitée communiquera le résultat des rencontres au secrétariat dès la fin du match et au plus tard pour le vendredi minuit. L’original de la feuille de match devra parvenir au secrétariat dans les meilleurs délais. Préparez l’enveloppe avant d’aller jouer et postez la lors de votre retour à domicile : c’est le meilleur moyen pour que la feuille de match arrive dans les délais. La communication tardive ou erronée des résultats sera sanctionnée (voir liste des amendes).
  • Article 11 : EQUIPEMENT DES JOUEURS
    • 11.1 : Tous les joueurs d’une même équipe doivent être vêtus de :
      -  une vareuse de couleur uniforme et numérotée, un short ;
      -  une paire de chaussures de sport à semelle non traçante (volley - basket - tennis...).
  • Article 12 : DEBUT DES MATCHES
    • 12.1 : Les matches se déroulent toujours dans la salle de l’équipe nommée en premier lieu (=celle qui reçoit = équipe visitée), sauf si autre indication. Ils ne peuvent débuter avant 20h00. Il est demandé aux joueurs de se présenter à la salle au moins 30 minutes avant le début de la rencontre pour installation du terrain, préparatifs et échauffement, afin de commencer le match à temps : l’heure indiquée sur le calendrier = heure du début de la rencontre. Les locations coûtent cher !
    • 12.2 : Si la rencontre ne peut débuter 15 minutes après l’heure fixée pour quelque raison que ce saoit, un forfait pourra être appliqué à l’équipe fautive.
  • Article 13 : MATERIEL
    • 13.1 : Chaque équipe doit être en possession d’au moins 5 ballons bien nets et réglementaires de volley-ball pour se présenter sur le terrain de la rencontre. Ces ballons doivent être gonflés à une pression de 0.300 à 0.325 kg/cm².
    • 13.2 : Le filet employé doit qussi être réglementaire (dimensions, état, hauteur, antennes ...).
    • 13.3 : Chaque équipe doit être en possession d’une feuille de match vierge et d’un sifflet.
    • 13.4 : La présence d’une trousse de secours est obligatoire. Elle doit être utilisée exclusivement pour soigner les joueurs blessés au cours de l’échauffement ou du match. Elle doit contenir au minimum :
      -  1 bande de gaze
      -  2 bandes élastiques + attaches
      -  1 paquet d’ouate
      -  1 rouleau de tape 2.5 x 10m
      -  1 spray réfrigérant
      -  2 cold pack instantanés ou 2 cold pack réutilisables (à conserver au réfrigérateur)
      -  1 pommade chauffante
      -  1 gel de massage coups-entorses
      -  quelques sparadraps
      -  quelques anti-douleurs, aspirines,...
      -  1 paire de ciseaux
      -  2 déclarations d’accident.
  • Article 14 : LIEUX DES RENCONTRES
    • 14.1 Le règlement d’ordre intérieur des salles est à respecter scrupuleusement et notamment la remise en état initial de la salle est obligatoire : remise du filet, bancs, fermeture des douches, extinction de l’éclairage, fermeture à clé des portes d’accès. Le respect des parkings aux abords de la salle et de l’interdiction de fumer à l’intérieur des salles et vestiaires sont des règles primordiales du savoir-vivre.
    • 14.2 : Chaque équipe doit pouvoir mettre à la disposition du Comité une salle pour disputer ses rencontres. Les équipes rencontrant des difficultés de salle peuvent s’addresser au secrétariat qui tentera de les aider. Le responsable communiquera, lors de son inscription, les jour(s) et heure(s) de ses matches à domicile ainsi que les dates d’indisponibilité de la salle et tout autre desiderata.
  • Article 15 : RESULTATS ET CLASSEMENTS
    • 15.1 : Les résultats et classements paraîtront dans la presse locale. Les équipes pourront également en prendre connaissance via le site www.volleycorponamur.be.
  • Article 16 : RECLAMATIONS E4T COMPETENCES
    • 16.1 : Par le fait même de leur inscription au championnat corporatif, les clubs acceptent de se conformer avec fair-play au règlement et aux décisions du Comité.
PDF - 1.4 Mo
Règlement : 2005 - 2006
Règlement : 2005 - 2006
Site développé sous SPIP